Étiquette / Fatigue

Santé

L’automne, une saison en deux temps

Lentement, les jours raccourcissent. Nous pouvons remarquer à certains endroits que l’automne annonce son arrivée en peignant, ça et là, quelques feuilles de ses magnifiques couleurs. Déjà. Malgré que nous glissions peu à peu vers la saison où la nature ralentit son rythme, de belles journées sont à venir, bien entendu !

Puis, la grisaille. Les arbres dégarnis, la température plus fraîche, le temps d’ensoleillement diminue de plus en plus et pour certaines, certains d’entre nous, la déprime saisonnière est sur le pas de la porte.

Le début de l’automne nous ravit de sa palette de couleurs, mais quand tout disparait, on ressent souvent plus de fatigue et nous sommes quelques fois sujet à attraper de vilains petits virus.

Le pourquoi du comment

En Médecine chinoise, il est dit que chaque saison a une correspondance avec des organes de notre corps. Et c’est le poumon qui est en résonance avec l’automne. Avez-vous déjà remarqué qu’à cette période de l’année nous sommes plus enclin à souffrir de bronchite, de pneumonie et que le son de la toux caverneuse se substitut au chant mélodieux des oiseaux ?

De surcroît, si l’automne vous rend tristounet, le poumon étant l’organe qui porte entre autre l’énergie de la tristesse et de la peine profonde, voilà un beau cocktail pouvant affecter votre santé surtout si vous avez déjà une faiblesse à celui-ci.

L’antidote à la déprime saisonnière

Pour bon nombre de personnes, la luminothérapie s’avère un moyen efficace pour chasser cette déprime passagère, mais non moins incommodante. Encore faut-il vouloir et/ou pouvoir investir un certain montant d’argent pour se procurer une lampe de bonne qualité.

Une armée d’anticorps en bonne santé

Si les mois d’octobre et de novembre signent le début d’une longue amitié automnale entre vous et certains virus, passez à l’offensive dès maintenant et offrez à votre système immunitaire un traitement royal. Mieux vaut prévenir que guérir !

Mais… la vigilance s’impose !

Avant d’acheter quoi que ce soit, consultez un professionnel qui sera en mesure de vous conseiller selon votre état de santé. Certains produits naturels peuvent ne pas convenir à des personnes souffrant de haute ou de basse pression, d’allergies, d’intolérances, etc. ou prenant des médicaments.

Un passage tout en douceur

Une autre solution s’offre à vous : un traitement énergétique. En effet, il est possible d’aider votre corps à vivre une transition harmonieuse d’une saison à l’autre, en lui procurant l’énergie nécessaire pour que le passage se fasse dans les meilleures conditions.

Si vous connaissez quelqu’un dans votre entourage qui est fragile dans cette période…

Je vous souhaite un très bel automne !

Truc et astuce

Le vampirisme

Vous êtes-vous déjà retrouvé complètement « vidé » suite à une rencontre avec un ami, un membre de la famille, un collègue de travail ou un parfait étranger ?

Tel un ballon qui se dégonfle

Vous vous levez un matin, frais et dispo, en pleine forme et prêt à entreprendre votre journée. Le moral est bon, vous vous sentez énergique, la tête pleine de projets. Puis tout à coup… PAF !!! Vous êtes à plat, impossible de vous concentrer, un brin déprimé avec une envie folle de vous coucher en boule dans un coin tellement vous êtes fatigué. Vous sentez fuir votre énergie comme si on avait ouvert une valve par laquelle s’échappent toutes vos forces. Mais que s’est-il donc passé ?

Bar ouvert… !

Il est fort à parier que vous ayez croisé un vampire énergétique. On dénomme ainsi les gens qui tirent et s’emparent de l’énergie de leurs pairs. Trop souvent, ces êtres en souffrance savent trouver la faille qui leur permet, inconsciemment ou parfois consciemment, de se nourrir des autres tel un parasite sur son hôte. Ils ont tendance à être « victimes », « négatifs » et « déprimants ». Quoi que vous disiez pour les encourager, ils vous tricoteront des arguments pour vous tirer vers le bas. Il y en a même qui n’ont nullement besoin d’engager une conversation pour vous soutirer de l’énergie, leur seule présence suffit ! Et plus cette personne est émotivement près de vous, plus vous êtes vulnérable.

Une protection s’impose

Une bonne façon de contrer ces désagréments est de vous protéger. Comment, me demanderez-vous ? Eh bien voici. Le matin, avant d’entreprendre votre journée, prenez quelques minutes pour faire un exercice de visualisation. Imaginez que vous vous entourez d’une bulle de pure lumière blanche. Voyez vous au centre de ce cocon lumineux dont la paroi est à environ un mètre. S’il vous est difficile de visualiser, pas de problème. Simplement par votre intention, la protection s’installera. Vous serez ainsi muni d’une enveloppe anti fuite et paré pour entreprendre votre journée sans risque de vous faire vampiriser.