Étiquette / Auriculo chinoise

Santé

L’automne, une saison en deux temps

Lentement, les jours raccourcissent. Nous pouvons remarquer à certains endroits que l’automne annonce son arrivée en peignant, ça et là, quelques feuilles de ses magnifiques couleurs. Déjà. Malgré que nous glissions peu à peu vers la saison où la nature ralentit son rythme, de belles journées sont à venir, bien entendu !

Puis, la grisaille. Les arbres dégarnis, la température plus fraîche, le temps d’ensoleillement diminue de plus en plus et pour certaines, certains d’entre nous, la déprime saisonnière est sur le pas de la porte.

Le début de l’automne nous ravit de sa palette de couleurs, mais quand tout disparait, on ressent souvent plus de fatigue et nous sommes quelques fois sujet à attraper de vilains petits virus.

Le pourquoi du comment

En Médecine chinoise, il est dit que chaque saison a une correspondance avec des organes de notre corps. Et c’est le poumon qui est en résonance avec l’automne. Avez-vous déjà remarqué qu’à cette période de l’année nous sommes plus enclin à souffrir de bronchite, de pneumonie et que le son de la toux caverneuse se substitut au chant mélodieux des oiseaux ?

De surcroît, si l’automne vous rend tristounet, le poumon étant l’organe qui porte entre autre l’énergie de la tristesse et de la peine profonde, voilà un beau cocktail pouvant affecter votre santé surtout si vous avez déjà une faiblesse à celui-ci.

L’antidote à la déprime saisonnière

Pour bon nombre de personnes, la luminothérapie s’avère un moyen efficace pour chasser cette déprime passagère, mais non moins incommodante. Encore faut-il vouloir et/ou pouvoir investir un certain montant d’argent pour se procurer une lampe de bonne qualité.

Une armée d’anticorps en bonne santé

Si les mois d’octobre et de novembre signent le début d’une longue amitié automnale entre vous et certains virus, passez à l’offensive dès maintenant et offrez à votre système immunitaire un traitement royal. Mieux vaut prévenir que guérir !

Mais… la vigilance s’impose !

Avant d’acheter quoi que ce soit, consultez un professionnel qui sera en mesure de vous conseiller selon votre état de santé. Certains produits naturels peuvent ne pas convenir à des personnes souffrant de haute ou de basse pression, d’allergies, d’intolérances, etc. ou prenant des médicaments.

Un passage tout en douceur

Une autre solution s’offre à vous : un traitement énergétique. En effet, il est possible d’aider votre corps à vivre une transition harmonieuse d’une saison à l’autre, en lui procurant l’énergie nécessaire pour que le passage se fasse dans les meilleures conditions.

Si vous connaissez quelqu’un dans votre entourage qui est fragile dans cette période…

Je vous souhaite un très bel automne !

Réflexion

Conformité versus authenticité : un libre choix ou une option « imposée »

Dès notre naissance, nous baignons dans un milieu régit par des règles, des valeurs et des croyances. Dans l’enfance, nous saisissons rapidement que nous évoluons dans un système de récompenses/punitions, bien/mal, etc. en résonance avec des lois à suivre pour être aimé, accepté, respecté.

Des règles à suivre

Il est bien entendu que pour vivre en société, un cadre est nécessaire pour faciliter et surtout permettre la cohabitation. Or ce cadre, ces règles de vie, nous ne les avons pas choisies, elles existaient bien avant notre arrivée sur cette Terre. Toutefois, nous leur avons donné notre accord afin d’être accepté dans notre milieu de vie, dans le « clan ». Et de déroger de cela nous laisse croire de la part des autres et de nous-même que nous sommes fautif. Peu à peu, se développent en nous un juge au regard critique et une victime. Nous devenons pour nous-même le pire juge qui puisse exister, générant un flot d’émotions toxiques qui affligent notre victime intérieure, telles que la culpabilité, la honte, l’impression de ne jamais être à la hauteur, etc. Quand on y regarde de plus près, nous devons tellement nous conformer à toutes sortes de trucs à mille lieues de notre nature profonde dans certains cas, que nous finissons par ne jamais se sentir bien.

Un malaise profond

Nous sommes constamment insatisfait, nous nous sentons toujours imparfait, incapable de se mouler au modèle de perfection façonné dans notre esprit pour répondre aux multiples exigences de notre entourage, car ce qu’on nous demande d’être n’est pas forcément ce que nous sommes. Combien de fois vous êtes vous senti non authentique, déloyal envers vous-même, en train de littéralement vous marcher dessus pour rentrer dans les rangs ? Malgré tout, nous persévérons dans cette voie. Et quand une partie de nous veut remettre en question ce Grand Livre de lois, ouf ! là ça brasse… autour de nous et à l’intérieur de nous. L’ancrage est tellement fort que seule l’idée de vouloir changer une croyance nous décourage avant même d’avoir essayé. Notre juge intérieur se charge d’alimenter nos peurs et la victime en nous manque de courage pour passer à l’action.

Respectez-vous !

Comment remettre en question ce Grand Livre de lois auquel nous contribuons tous les jours, cette « police d’assurance » permettant de nous sentir un tant soit peu aimé et respecté de nos pairs ? En fait, la question est plutôt pourquoi remettre tout cela en question ? La réponse se cache au coeur de votre bien-être ou de votre mal-être. Si l’inconfort ressenti à vous conformer aux attentes extérieures est plus grand que les malaises engendrés par les réactions de l’entourage et/ou la peur du jugement, eh bien plongez ! Somme toute, vous vous sentirez mieux, malgré la vague provoquée par votre action. Mais si au contraire, le statut quo est moins souffrant, alors respectez-vous. Le moment venu, propice aux changements, vous le sentirez.

Une piste de solution

Vous avez la sensation de porter de vieux manteaux sur vos épaules dont vous aimeriez vous libérer ? Besoin d’un coup de pouce pour défaire ces crochets auxquels s’accrochent de vieux patterns, de vieilles croyances ? Il existe une façon en auriculo chinoise qui permette de vous supporter dans un tel processus. Cette démarche n’est pas un accompagnement en psychothérapie et ne contrevient nullement à celle-ci, bien au contraire. Elle s’inscrit plutôt dans un travail sur soi, au sens large, dans tous les plans de l’être.