Réflexion

Quel bol de riz êtes-vous ?

Dr Masaru Emoto, chercheur et auteur japonais, fut connu entre autre pour ses travaux sur l’influence des pensées et émotions sur l’eau. Parmi toutes les expériences qu’il conduisit, permettez-moi de vous parler aujourd’hui de celle des bols de riz, inspirée des conclusions de ses travaux.

Mise en place de l’expérience

On plaça dans une pièce deux bols dans lesquels il y avait une même quantité de riz cuit et d’eau. Puis, on apposa sur l’un d’eux une étiquette avec l’inscription «Amour» et sur l’autre, une étiquette avec l’inscription «Haine».

Déroulement de l’expérience

À chaque jour, les participants prirent le bol avec l’inscription «Amour» et lui prodiguèrent des pensées positives, de santé et d’harmonie. Puis, ils saisirent le bol avec l’inscription «Haine» et affichèrent du mépris, du dégoût et de la dérision.

Observations après quelques semaines

Le riz contenu dans le bol marqué «Amour» avait conservé une belle couleur, l’eau était claire et d’une odeur agréable. Au contraire, le bol de riz affichant le mot «Haine» contenait une eau brouillée, un riz de couleur foncée et dégageait une odeur forte et désagréable.

À la lumière des résultats de cette expérience et en gardant à l’esprit que nous sommes constitués d’eau à 70 %, je vous repose la question : quel bol de riz êtes-vous ou quel bol de riz déciderez-vous d’être ?

Le matin, lorsque vous vous regardez dans la glace de la salle de bain, pensez au Dr Emoto et à ses bols de riz. Il sera certainement plus aisé de vous adresser de douces pensées d’amour pleines de compassion !

À propos du Dr Masaru Emoto

Rendu célèbre par ses expériences sur la cristallisation de l’eau, il reçut en 1992 le titre non officiel de docteur en médecine alternative par l’Open International University for Alternative Medicine d’Inde. Il observa que l’aspect des cristaux formés lors de la congélation de l’eau était fortement influencé par l’environnement.

Malgré que ses travaux ne furent jamais publiés dans une revue scientifique, les résultats de ses expériences demeurent toutefois assez probants.