Réflexion

Conformité versus authenticité : un libre choix ou une option « imposée »

Dès notre naissance, nous baignons dans un milieu régit par des règles, des valeurs et des croyances. Dans l’enfance, nous saisissons rapidement que nous évoluons dans un système de récompenses/punitions, bien/mal, etc. en résonance avec des lois à suivre pour être aimé, accepté, respecté.

Des règles à suivre

Il est bien entendu que pour vivre en société, un cadre est nécessaire pour faciliter et surtout permettre la cohabitation. Or ce cadre, ces règles de vie, nous ne les avons pas choisies, elles existaient bien avant notre arrivée sur cette Terre. Toutefois, nous leur avons donné notre accord afin d’être accepté dans notre milieu de vie, dans le « clan ». Et de déroger de cela nous laisse croire de la part des autres et de nous-même que nous sommes fautif. Peu à peu, se développent en nous un juge au regard critique et une victime. Nous devenons pour nous-même le pire juge qui puisse exister, générant un flot d’émotions toxiques qui affligent notre victime intérieure, telles que la culpabilité, la honte, l’impression de ne jamais être à la hauteur, etc. Quand on y regarde de plus près, nous devons tellement nous conformer à toutes sortes de trucs à mille lieues de notre nature profonde dans certains cas, que nous finissons par ne jamais se sentir bien.

Un malaise profond

Nous sommes constamment insatisfait, nous nous sentons toujours imparfait, incapable de se mouler au modèle de perfection façonné dans notre esprit pour répondre aux multiples exigences de notre entourage, car ce qu’on nous demande d’être n’est pas forcément ce que nous sommes. Combien de fois vous êtes vous senti non authentique, déloyal envers vous-même, en train de littéralement vous marcher dessus pour rentrer dans les rangs ? Malgré tout, nous persévérons dans cette voie. Et quand une partie de nous veut remettre en question ce Grand Livre de lois, ouf ! là ça brasse… autour de nous et à l’intérieur de nous. L’ancrage est tellement fort que seule l’idée de vouloir changer une croyance nous décourage avant même d’avoir essayé. Notre juge intérieur se charge d’alimenter nos peurs et la victime en nous manque de courage pour passer à l’action.

Respectez-vous !

Comment remettre en question ce Grand Livre de lois auquel nous contribuons tous les jours, cette « police d’assurance » permettant de nous sentir un tant soit peu aimé et respecté de nos pairs ? En fait, la question est plutôt pourquoi remettre tout cela en question ? La réponse se cache au coeur de votre bien-être ou de votre mal-être. Si l’inconfort ressenti à vous conformer aux attentes extérieures est plus grand que les malaises engendrés par les réactions de l’entourage et/ou la peur du jugement, eh bien plongez ! Somme toute, vous vous sentirez mieux, malgré la vague provoquée par votre action. Mais si au contraire, le statut quo est moins souffrant, alors respectez-vous. Le moment venu, propice aux changements, vous le sentirez.

Une piste de solution

Vous avez la sensation de porter de vieux manteaux sur vos épaules dont vous aimeriez vous libérer ? Besoin d’un coup de pouce pour défaire ces crochets auxquels s’accrochent de vieux patterns, de vieilles croyances ? Il existe une façon en auriculo chinoise qui permette de vous supporter dans un tel processus. Cette démarche n’est pas un accompagnement en psychothérapie et ne contrevient nullement à celle-ci, bien au contraire. Elle s’inscrit plutôt dans un travail sur soi, au sens large, dans tous les plans de l’être.